10 juin 2010
Communiqué de presse

Le projet mesquin du ministre Hamad: appauvrir les plus pauvres

 

MONTRÉAL, le 10 juin – La Fédération des femmes du Québec (FFQ) dénonce le projet du ministre Sam Hamad de priver de 200 $ par mois les mères monoparentales et les personnes âgées de 55 à 60 ans qui reçoivent de l’aide sociale. “Il est tout simplement mesquin d’appauvrir davantage ces deux groupes de personnes”, de s’indigner la présidente de la FFQ, Alexa Conradi. 

Cette rumeur arrive seulement quelques jours après l’annonce du Plan d’action gouvernemental pour la solidarité et l’inclusion sociale jugé inacceptable par les groupes sociaux du Québec, dont la FFQ. “Le ministre manque de transparence. Il ne nous a pas dit qu’il allait financer le plan de lutte en coupant l’aide aux personnes les plus vulnérables. On se demande si le ministre fait la lutte à la pauvreté ou bien s’il fait la lutte aux pauvres! Prévoit-il d’autres coupes ailleurs?”, s’inquiète Mme Conradi. 

La FFQ est d’avis qu’il serait préférable d’abolir les catégories à l’aide sociale afin de permettre aux prestataires d’aide sociale de recevoir un montant de base leur permettant de couvrir leurs besoins essentiels plutôt que de cibler des catégories de personnes qui sont déjà parmi les plus pauvres. La Fédération rappelle au ministre que la Marche mondiale des femmes revendique l’abolition des catégories à l’aide sociale – “apte et inapte à l’emploi” – afin de lutter contre les préjugés et pour garantir à toute personne un revenu minimal qui assure la couverture des besoins vitaux dans le respect de sa dignité. 

Renseignements: Stéfany Ranger, LCOM Communication, Bureau 514 393-3178, 1 877 393-3178, cellulaire 514 679-7583

Commentaires

Le commentaires sont fermés.