11 juin 2010

De petits « gains » valent mieux que rien !

 

Dans un contexte politique morose et inquiétant, il est important de se nourrir un peu et de souligner nos petits « gains ».

Le projet de loi C-11 sur la réforme du système de refuge, qui menaçait particulièrement les femmes et les minorités sexuelles, a été modifié de manière significative. Quoique des irritants demeurent, la forte mobilisation de nombreuses organisations, dont les groupes de femmes, a permis d’éviter le pire. L’ensemble des réfugiéEs pourront avoir accès à une section d’appel et la possibilité de faire des demandes pour considérations humanitaires, essentiel entre autres pour la protection de mineurs, ne sera pas éliminée. Par contre, le concept de « pays sûr » demeure. Il a cependant été modifié: une liste de ces pays existera mais elle sera déterminée avec des experts indépendants et après consultation avec l’ONU.

Sur une autre question qui touchent aussi les femmes immigrantes et racisées, un projet de loi sur la protection des aides familiales (ou travailleuses domestiques) a été déposé par le gouvernement Charest. Depuis des années le mouvement des femmes demande des actions pour protéger ces femmes et reconnaître leur travail. Quoique le projet de loi soit très incomplet, la FFQ se réjouit que le gouvernement se préoccupe enfin (!) de la question du travail domestique. Nous resterons vigilantes et continuerons à demander une commission parlementaire pour discuter de ce projet de loi.

Voilà pour les quelques « avancées ». Plusieurs grandes batailles restent cependant à mener, sur ces dossiers comme sur d’autres …

Sur le projet de loi C-11 :

Lire notre mémoire 

Lire un article intéressant dans Le Devoir

Sur les travailleuses domestiques :

Lire un article intéressant

Lire notre blogue pubié récemment

Commentaires

Nous ne publions jamais les adresses courriel.

Veuillez saisir le code de sécurité ci-dessous :