12 mai 2010

URGENT: Dites aux conservateurs d’appuyer le contrôle des armes

 

La semaine dernière, le Comité permanent de la sécurité publique et nationale (SECU) a tenu ses premières audiences à propos du projet de loi C-391. Le projet veut abolir  le système d’enregistrement obligatoire des carabines et fusils de chasse et repousserait le contrôle des armes de 30 ans en arrière. Bientôt, les membres de SECU remettront leur rapport à la Chambre des communes. Bien que nous allons recommander au comité la non-adoption du projet de loi, nous nous attendons à ce que C-391 soit renvoyé à la Chambre des Communes pour la troisième lecture. Chaque vote est important. Plusieurs députés conservateurs représentent des circonscriptions où la majorité appuie le contrôle des armes et devraient être conscients du soutien existant pour le registre. Votre député(e) doit l’entendre de vous directement. C’est le meilleur moment pour le/la contacter. Ses coordonnées sont disponibles au www.parl.gc.ca ou en appelant le 1-800-O-Canada. 

La majorité silencieuse doit prendre la parole pour protéger les acquis canadiens en matière de contrôle des armes. Nous vous rappelons que le projet de loi C-391 propose d’éliminer la nécessité d’enregistrer les armes d’épaule, ce qui inclut les carabines et les fusils de chasse. L’enregistrement des armes à feu est une procédure qu’on ne fait qu’une seule fois et qui consiste à remplir un formulaire (qui peut aussi être soumis électroniquement par certains marchands). 

·         Les carabines et les fusils de chasse sont souvent retrouvés sur les lieux du crime. Ce sont les armes à feu les plus utilisées dans les cas de violence conjugale, de suicides et d’homicides d’agents de police, particulièrement dans les régions rurales.

·         Le processus d’inspection et de l’émission de permis réduit le risque qu’une personne dangereuse ait accès à des armes à feu; l’enregistrement est essentiel pour faire respecter les dispositions liées aux permis.

·         L’enregistrement de toutes les armes à feu responsabilise les propriétaires et réduit simultanément le risque que les armes légalement enregistrées soient détournées vers des propriétaires sans permis.

·         L’enregistrement de toute arme à feu permet aux agents de police de prendre des actions préventives en retirant les armes à feu des personnes jugées dangereuses  ainsi que de faire respecter les ordonnances d’interdiction.

·         Le registre facilite les enquêtes policières. Deux hommes ont été identifiés  et trouvés coupables de complicité des meurtres de 4 officiers de la GRC à Mayerthorpe (AB), en partie  grâce à une carabine enregistrée qui avait été laissée sur la scène du crime.

·         Toutes les armes à feu illégales sont d’abord des armes légales. Le contrôle des armes légales est donc essentiel pour prévenir leur détournement et pour assécher l’offre illégale. 

 S’il vous plait, prenez le temps cette semaine de contacter les députés conservateurs cités ci-dessous. Vous pouvez soit les appeler, soit leur écrire en utilisant l’exemple du courriel qui suit. Dites-leur clairement que les Canadiennes et les Canadiens veulent conserver le registre fédéral des armes à feu.   

Merci infiniment de prendre le temps de nous aider et n’oubliez surtout pas de nous tenir au courant! 

La COALITION pour le contrôle des armes www.controledesarmes.ca

Envoyez-nous un courriel au: cgc.montreal@gmail.com
Ce qui suit est une liste des député(e)s conservateurs/trices dans les circonscriptions qui appuient le contrôle des armes à feu. Notez que le premier numéro de téléphone est celui de la colline parlementaire,  le deuxième de la circonscription.

VOUS POUVEZ UTILISER LA LETTRE TYPE À TÉLÉCHARGER

 EXPÉDIEZ À:

L’honorable Maxime Bernier (Beauce, PQ) (613) 992-8053, (418) 227-2171 BerniM@parl.gc.ca

L’honorable Jean-Pierre Blackburn (Jonquière – Alma, PQ) 613-947-2745, (418) 695-4477  Blackburn.J@parl.gc.ca

M. Steven Blaney (Lévis—Bellechasse, PQ) (613) 992-7434, (418) 830-0500 Blaney.S@parl.gc.ca

Mme Sylvie Boucher (Beauport—Limoilou, PQ) (613) 992-4406, (418) 663-2113 Boucher.S@parl.gc.ca

L’honorable Lawrence Cannon (Pontiac, PQ) (613) 992-5516, (819) 281-2626 Cannon.L@parl.gc.ca

M. Bernard Généreux (Montmagny—L’Islet—Kamouraska—Rivière-du-Loup, PQ) (613) 995-0265, (418) 248-1211  Genereux.B@parl.gc.ca

M. Jacques Gourde (Lotbinière—Chutes-de-la-Chaudière, PQ) (613) 992-2639, (418) 836-0970 Gourde.J@parl.gc.ca

L’honorable Denis Lebel (Roberval—Lac-Saint-Jean, PQ) (613) 996-6236, (418) 275-2768  Lebel.D@parl.gc.ca

L’honorable Christian Paradis (Mégantic—L’Érable, PQ) (613) 995-1377, (418) 338-2903Paradis.C@parl.gc.ca

M. Daniel Petit (Charlesbourg—Haute-Saint-Charles, PQ) (613) 995-8857, (418) 624-0022Petit.D@parl.gc.ca

L’honorable Josée Verner  (Louis-Saint-Laurent, PQ) (613) 996-4151, (418) 626-5522 Verner.J@parl.gc.ca

Le très honorable Stephen Harper (Calgary Southwest, Alb) (613) 992-4211, (403) 253-7990 Harper.S@parl.gc.ca

Mots-clés :
Luttes : Violence

Commentaires

Le commentaires sont fermés.