27 mai 2010
Communiqué de presse

La vraie compassion envers les femmes : les accompagner dans leurs choix sans parti pris

 

Montréal, le 27 mai 2010 – « Le cardinal Ouellet fait encore fausse route en voulant inciter des femmes enceintes à poursuivre leur grossesse contre leur gré », déclare Nathalie Parent, coordonnatrice générale de la Fédération du Québec pour le planning des naissances (FQPN). Une véritable compassion envers les femmes serait de les appuyer dans leur décision, quelle qu’elle soit, sans jugement de valeur ni parti pris. D’ailleurs, les groupes de femmes leur offrent déjà un réseau de soutien respectueux de leur choix.

« La reconnaissance du “droit à la vie de l’enfant en devenir”, telle que réclamée par le Cardinal, nécessiterait l’octroi d’un statut juridique au fœtus, ce qui constituerait un recul pour les droits des femmes », poursuit madame Parent. Dans un contexte politique où le droit à l’avortement est sans cesse remis en question, non seulement les propos de l’archevêque de Québec minent l’autonomie des femmes, ils risquent de trouver un écho favorable sur la colline parlementaire. « Les anti-choix pourraient profiter d’une législation de l’avortement pour le recriminaliser ou en diminuer l’accès », conclut Alexa Conradi, présidente de la Fédération des femmes du Québec (FFQ).

- 30 -

 Renseignements :

Stéfany Ranger, LCOM Communication, 514-393-3178; cellulaire : 514-679-7583; info@lcom.qc.ca

 Sources :

Fédération du Québec pour le planning des naissances (FQPN), www.fqpn.qc.ca

Fédération des femmes du Québec (FFQ), www.ffq.qc.ca

Mots-clés : ,
Luttes : Violence

Commentaires

Nous ne publions jamais les adresses courriel.

Veuillez saisir le code de sécurité ci-dessous :