17 mai 2010

Journée internationale contre l’homophobie : et les lesbiennes ?

 

Le 17 mai est la journée internationale contre l’homophobie. De nombreux combats ont été gagnés depuis la décriminalisation de l’homosexualité en 1969, mais beaucoup reste à faire, entre autres concernant la visibilité des lesbiennes. Hé oui, la lesbophobie reste répandue dans notre société et peu de personnes parle de la spécificité de l’expérience lesbienne. Elles continuent de subir des discriminations, voire des agressions physiques et verbales dans les familles, la santé et les services sociaux, les lieux de travail. Le milieu scolaire ne fait pas exception : les jeunes lesbiennes doivent jongler avec leur questionnement identitaire, la difficulté de s’accepter, et de se faire accepter dans un milieu souvent sexiste et lesbophobe. 

Heureusement, des initiatives permettent de parler cette réalité méconnue. Rappelons qu’une des revendications de la Marche mondiale 2010 est la remise en place des cours d’éducation sexuelle, dans une perspective non sexiste et non hétérosexiste pour que les jeunes filles (et les jeunes garçons) puissent vivre leur sexualité de manière épanouie. 

Deux livres viennent également d’être publiés sur « l’amour entre filles ».  Ces publications ont le courage de dépeindre des modèles auxquels peuvent s’identifier les jeunes lesbiennes, mais aussi tous les jeunes qui vivent des questionnements identitaires, quelle qu’en soit la raison. Démystifier, combattre les tabous, faire respecter les droits: le travail pour combattre la lesbophobie continue, durant la journée contre l’homophobie comme le reste de l’année. 

Pour en savoir plus sur les livres cités, lire le reportage de Sylvia Galipeau.

Mots-clés : ,
Luttes : Discrimination

Commentaires

Le commentaires sont fermés.