3 mars 2010

Distinguer le hijab du niqab

 

Concernant le cas de l’étudiante d’origine égyptienne du cégep Saint-Laurent expulsée d’un cours de francisation parce qu’elle refusait d’enlever son niqab, la FFQ appuie la décision du cégep.

Sur Cyberpresse:  Alexa Conradi, présidente de la Fédération des femmes du Québec, réitère pour sa part la position de son organisme: c’est oui au port de signes religieux – y compris pour les employés de l’État – mais le niqab et la burqa, c’est non. [Lire tout l'article sur Cyberpresse...]

À lire aussi: notre position sur le site de Radio-Canada ou sur le site du journal Métro

Mots-clés : ,
Luttes : Discrimination

Commentaires

Le commentaires sont fermés.