14 janvier 2010
Communiqué de presse

Pour qu’Israël mette fin au blocus de Gaza!

 

Montréal, le 14 janvier 2010 – un an après l’agression Israélienne qui a fait plus de 1400 mort à Gaza, la Coalition élargie pour la justice et la paix en Palestine invite la population à manifester pour qu’Israël mette fin au blocus de Gaza. La marche partira du coin Peel et René Lévesque à Montréal, samedi prochain, 16 janvier à 13h.

En ce début d’année 2010, la population de Gaza est toujours enfermée, assiégée, contrôlée, privée de ses droits fondamentaux par le blocus illégal imposé par Israël depuis 2006. Les souffrances, la désolation, l’étouffement et les traumatismes dans lesquels survivent 1,5 millions de Palestiniennes et Palestiniens emprisonné‐e‐s par ce blocus implacable sont intolérables. Le rapport de l’Onu, ou rapport Goldstone, soutient que l’objectif de l’agression a été «d’humilier et de terroriser une population civile, diminuer radicalement sa capacité économique locale à la fois à travailler et à subsister par elle‐même, et à lui imposer un sentiment croissant et continu de dépendance et de vulnérabilité ».

Selon la Ligue des droits et libertés, « L’enfermement cruel et impitoyable d’une population civile toute entière dans ce qu’il est convenu d’appeler la bande de Gaza, territoire transformé en prison, est la négation injustifiable, effrontée et honteuse des principes de la Déclaration universelle des droits de l’homme, proclamés comme un «idéal pour l’humanité», en 1948, il y a plus de soixante ans ». Amnistie International a qualifié le blocus de Gaza de « forme de châtiment collectif de toute la population de Gaza, une violation flagrante des obligations d’Israël selon la Quatrième Convention de Genève ». Richard Falk, le rapporteur spécial des Nations Unies pour les droits de l’homme dans les territoires occupés a condamné le siège de Gaza affirmant qu’il équivaut à un « crime contre l’humanité ». L’ex président des États‐Unis, Jimmy Carter, a déclaré que les Palestiniens et Palestiniennes bloqués à Gaza sont traités « comme des animaux » et il a appelé à « la fin du siège de Gaza » qui prive « un million et demi de personnes des nécessités de base ».

Israël agit en toute impunité avec la complicité des États-Unis, de l’Égypte et du Canada. Les États-Unis donnent $3 milliards par année à Israël et $2 milliards par année à l’Égypte pour assurer leurs intérêts au Moyen-Orient. L’Égypte a refusé l’accès à Gaza aux 1360 délégués de la Marche de libération de Gaza en provenance de 43 pays (dont 8 du Québec). A l’Onu, le Canada a voté contre le rapport Goldstone et appuie inconditionnellement Israël en violation du droit international.

La Coalition élargie pour la justice et la paix en Palestine invite la population à venir en grand nombre exprimer son indignation et réclamer le respect par Israël de toutes les dispositions du droit international: la fin immédiate du blocus de Gaza, la fin de l’occupation et de la colonisation, l’exercice du droit de retour, le démantèlement du mur et le respect du droit à l’autodétermination du peuple palestinien.

Coalition élargie pour la justice et la paix en Palestine:

la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ), la Confédération des syndicats nationaux (CSN), la Centrale des syndicats du Québec (CSQ), Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec(FIQ), le Syndicat des fonctionnaires provinciaux du Québec (SFPQ), le Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP), la Fédération nationale des enseignantes et enseignants du Québec (FNEEQ-CSN), le Conseil régional FTQ du Montréal Métropolitain, le Conseil central du Montréal métropolitain (CSN), Syndicat de l’enseignement du Cégep André-Laurendeau (SECAL), Syndicat des professeurEs du Cégep St-Laurent, Centre international de solidarité ouvrière (CISO)
Québec solidaire; Libby Davies(NPD) et Irene Matthyssen  (NPD)
Alternatives international, Artistes pour la paix, Asso. Rezek-Faraj, Asso. étudiante du Cégep St-Laurent, Aide médicale pour la Palestine, Centre justice et foi, Collectif D’Abord solidaires, Collectif Échec à la guerre, Entraide missionnaire, Fédération des femmes du Québec (FFQ), Fédération canado- musulmane, Forum musulman canadien, Ligue des droits et libertés, Palestiniens et Juifs unis (PAJU), Présence musulmane Montréal, Regards palestiniens, SPHR (Solidarité pour les droits humains palestiniens) : Concordia, McGill & National, Société bolivarienne du Québec (SBQ/HOV), Tadamon!, Voix juives indépendantes (VJI)

Commentaires

Le commentaires sont fermés.