23 juin 2009
Communiqué de presse

Remaniement ministériel à Québec : La Fédération des femmes du Québec déplore l’absence de parité

 

Montréal, le 23 juin 2009 – La Fédération des femmes du Québec (FFQ) déplore que le premier ministre Jean Charest n’ait pas restauré la parité femmes-hommes au sein de son Conseil des ministres, mise en veilleuse depuis le départ de Monique Jérôme-Forget. Avec l’arrivée de Clément Gignac au Conseil des ministres, M. Charest se retrouve avec un déficit de deux femmes au sein de son équipe ministérielle. Or, depuis la formation du gouvernement en décembre, il avait respecté la parité instaurée en 2007. Il semblait être très fier de ce geste historique. D’autant plus que c’est sous son gouvernement, qu’en 2006, le Québec avait adopté une loi pour assurer la parité femmes-hommes dans les conseils d’administration des sociétés d’État. «Comment interpréter qu’aujourd’hui le premier ministre n’applique pas la même règle?», s’interroge sérieusement Michèle Asselin, présidente de la FFQ.

Pour information et entrevue :  Stéfany Ranger, LCOM Communication, 514 393-3178;   1 877 393-3178; cellulaire 514 679-7583

Source : Fédération des femmes du Québec

Commentaires

Le commentaires sont fermés.